Haut Comité du Contrôle Administratif
et Financier

La Cour des comptes est une juridiction financière instituée par la constitution du 1er juin 1959. Elle représente l’Institution Supérieure de Contrôle des finances publiques (ISC).

La loi n° 68-8 du 8 mars 1968 portant organisation de la Cour des Comptes à définie le champ d’intervention de la Cour, et lui a accordé, également, des compétences étendues.

En effet, la Cour juge les comptes des comptables publics et exerce un contrôle administratif sur les comptes et la gestion de l’Etat, des établissements Publics administratifs et des Collectivités Locales.

En outre, la Cour opère différents types de contrôle sur les entités qui bénéficient, directement ou indirectement, du financement public, qu’elles agissent au niveau central, régional ou local, et qu’elles soient publiques ou privées.

Par ailleurs, la Cour évalue l’exécution des programmes et des plans nationaux dans les différents domaines de développement économique et social.

En plus, la Cour exerce un contrôle sur les finances des partis politiques. Elle est habilitée, également, à mener des missions d’audit des comptes d’institutions ou d’organisations internationales.